Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 18:42
Death Proof : back to the future

« Please don't dead end, please don't dead end », répète Kim (Tracie Thoms) comme un mantra, alors que sa bagnole s'engage sur un chemin à l'issue douteuse, à la fin de Death Proof. Et non, elle parvient finalement à retrouver la route et à reprendre l'époustouflante poursuite en voiture qui l'oppose au pervers Stuntman Mike (Kurt Russell). Death Proof est un film qui fuse, prenant à chaque instant le risque de se crasher. À première vue, le récit de Death Proof est dépourvu des circonvolutions temporelles qui sont l'une des marques du cinéma de Tarantino (exemplairement, le récit de Pulp Fiction avec ses flashes-backs et flashforwards à répétition). Son déroulé est linéaire et sa structure simple. Au lieu d'être emberlificoté, il est seulement (mais essentiellement) scindé en son milieu. Death Proof se replie sur lui-même à sa césure, la seconde partie étant comme un remake, version « happy end », de la première.

 

La suite sur Feux croisés...

Partager cet article

Repost 0
Published by Anna - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche