Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 11:49
Freaks & Geeks : devenir adulte

Carded and discarded, l'épisode 7 de la première et unique saison de Freaks & Geeks, est le premier de la série à avoir été à la fois réalisé et écrit par Judd Apatow. Parce qu'il nous fallait bien une porte d'entrée et en vertu d'une politique des auteurs un peu facile, partons de celui-ci pour évoquer cette série majeure qu'est Freaks & Geeks. Arrêtée en 2000 après seulement une saison de dix-huit épisodes, la série a depuis acquis un statut « culte » amplement mérité, tant est fort et juste le portrait qu'elle fait de l'adolescence ; et tant elle se distingue parmi la masse des « teen series » qui lui succéderont, tout en en ayant clairement influencé plus d'une. Dans ses films, Apatow n'a de cesse de mettre en scène des personnages en crise, s'interrogeant sur la manière de mener leur vie, quoi donc de mieux pour inaugurer ce grand thème de son œuvre qu'une série consacrée à l'adolescence ? Freaks & Geeks, d'abord, dépeint à merveille l'univers des lycées américains que l'on connaît bien depuis les admirables teen movies de John Hughes, ce monde où se croisent diverses tribus plus ou moins populaires, des jocks aux cheerleaders en passant par ceux qui intéressent manifestement plus Apatow et le créateur de la série, Paul Feig : les freaks et les geeks, on l'aura deviné, plus en marge, moins straight, incarnant plus pleinement la crise (dans son beau sens de moment décisif et périlleux) d'adolescence.

 

La suite sur Feux Croisés...

Partager cet article

Repost 0
Published by Anna - dans Divers
commenter cet article

commentaires

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche