Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 10:19
Fidelio, l'odyssée d'Alice

Mécanicienne dans la marine, Alice laisse à terre son petit ami Félix pour embarquer sur le Fidelio, un bateau qu’elle a bien connu et sur lequel elle retrouve un ancien amant, Gaël, le commandant de bord. Ce voyage initiatique sur un bateau mystérieux où rôdent la mort, la perte et la solitude, est le premier long-métrage de Lucie Borleteau, remarqué à Locarno et à La Roche-sur-Yon, notamment pour la prestation habitée d’Ariane Labed.

Fidelio, l’odyssée d’Alice est un quasi huis clos. Le Fidelio, bateau étrange et inquiétant, bateau monstrueux, en est le décor presque unique. D’emblée, le film s’emploie à observer avec minutie le quotidien et le travail des marins dans ce lieu tour à tour oppressant (la salle des machines) ou impressionnant (le pont, la cabine du commandant). À l’intérieur de ce microcosme, c’est sur Alice que la réalisatrice focalise son regard : cette dernière vient d’intégrer l’équipage afin de remplacer l’un des marins, mort dans des conditions mystérieuses.

 

La suite sur Accreds... 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion 30/11/2014 22:53

Ce film, c’est bien mon genre ! On a mélangé ici l’aventure et la romance. C’est tout ce que j’aime en tout cas. Et Ariane Labed comme actrice principale, c’est un bon choix je trouve. J’ai hâte de le voir, dommage qu’on doit encore attendre jusqu’à noël.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche