Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 18:44
1956
Réalisé par Frank Tashlin
Avec Tom Ewell, Jayne Mansfield, Edmond O'Brien
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 39min.



Un agent artistique un peu has-been est engagé par un gangster souhaitant faire de sa petite amie une vedette de la chanson...

Le genre : rock'n'roll

Le plus célèbre des films de Frank Tashlin. Et de Jayne Mansfield. Une comédie à la croisée des genres, enjouée et qui met la pêche ! Les péripéties souvent très drôles défilent à toute vitesse, on ne voit pas le temps passer. L'humour des situations est surtout d'ordre visuelle : le passé de cartooniste du réalisateur se fait ici grandement sentir. Jayne Mansfield, - formes prononcées (c'est peu de le dire !) mais grande capacité à l'autodérision - incarne une idéal féminin qu'on ne peut s'empêcher d'interpréter comme une parodie de Marilyn Monroe. Cette impression est renforcée par la présence du partenaire de cette dernière dans Sept ans de réflexion
, l'irresistible Tom Ewell (il joue d'ailleurs le même genre de personnages, amoureux fasciné et bafouillant). Le film offre une sympathique chronique du milieu de l'industrie musicale. Mais quelque chose de plus, une touche de modernité et de rythme constitue le véritable intérêt de The girl can't help it. Ce pour quoi le film reste dans la légende, et ce qui en donne les meilleurs moments, c'est la présence de certaines des plus grandes stars du rock'n'roll de l'époque, qui chante leurs tubes : Little Richard nous en offre trois, dont la chanson-titre ; Eddie Cochran chante Twenty Flight Rock ; Gene Vincent Be Bop A Lula ; Julie London Cry Me A River ; Fats Domino Blue Monday ; les Platters You'll never know, et beaucoup d'autres ! Film culte de beaucoup de nostalgiques du "bon vieux temps du rock'n'roll", La Blonde et moi est une œuvre qui a su capté l'air du temps avec beaucoup de fraîcheur et d'humour.




Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche