Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 22:58

Date de sortie : 09 Octobre 2002
Réalisé par Michael Moore
Documentaire américano-canadien
Durée : 2h.



Michael Moore enquête sur la violence provoquée par les armes à feu aux Etats-Unis. Son point de départ est la tragédie du lycée Columbine dans le Colorado en 1999. Des dizaines de lycéens avaient alors été assassinés par deux de leurs camarades.

Le genre : claque dans la gueule

C'est bien, de temps en temps, que le cinéma serve à cela. Dénoncer les injustices, les mensonges, les scandales. On peut trouver Bowling for Columbine simpliste, manipulateur, démago, d’un « anti-américanisme primaire » ou je ne sais quoi encore, mais il faudrait vraiment se voiler la face. J'ai quant à moi trouvé ce film passionnant et j'ai appris énormément de choses. Michael Moore, ce drôle de petit bonhomme prêt à s'engager sur tous les sujets, nous a concocté un doc passionnant. Les interviews des victimes ou témoins de la violence sont bien menées et émouvantes. J'accorde que le film tire parfois trop sur le pathos (la photo d'une petite fille de 6 ans tuée par balle que Moore pose sur le perron de l'affreux Charlton Heston...) mais cela montre en tout cas que le réalisateur est passionné, et même tiraillé, par son sujet. Il y a de quoi, et il n’oublie pas de faire entrée le spectateur dans son combat en exposant des constats alarmants. Le nombre de décès par arme à feu aux USA est impressionnant, et Moore cherche à en trouver la raison, guidé par sa perplexité pleine d’humour et son goût pour les formules chocs. Et la raison est finalement simple, mais il fallait l'édicter clairement : les armes sont aux Etats-Unis pratiquement en libre circulation. On est alarmé par certaines pratiques à cet égard (dans une banque, on offre un fusil à chaque personne qui ouvre un compte !). Également, une interview passionnante du chanteur Marilyn Manson, qui mène une réflexion très intelligente, qui va loin et révèle les multiples enjeux dont est porteur le film (critique de la société de consommation, de la publicité). L'humour est aussi présent : on rit de certaines questions ou réponses, de certaines remarques incongrues. A ne pas manquer : un passage hilarant, extrait d'un dessin animé par les créateurs de South Park, une parodie de l'histoire des États-Unis, plus vraie que nature ! Parfois un peu larmoyant, mais tout à fait édifiant, et souvent drôle. Le premier visionnage est à mon sens le meilleur. On sort de ce film plein de révolte : la libre circulation des armes, pas pour moi !

Michael Moore. Diaphana Films



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

Rocher Gérard 30/01/2007 23:09

Une très bonne réalisation qui nous fait prendre conscience des méfaits de la politique sécuritaire aux Etats-Unis et...ailleurs.
Gérard

amélie_poulain_27 03/05/2006 15:34

J'ai également vu ce film et je l'ai trouvé très interessant parce qu'on y apprend beaucoup de choses que l'on ne sait pas forcément sur les Etat-Unis...

Marie 25/04/2006 21:25

Celui la je l'ai pas vu mais par contre j'ai vu fahrenheit 9/11...Très bon doc selon moi meme si parfois il "tire un peu sur le pathos" aussi. En tout cas ca montre quand meme l'effrayante personnalité d'un des hommes les plus puissant s de la planète...Ca fait peur!

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche