Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 16:42

Date de sortie : 03 Mai 2006
Réalisé par Jean-Marc Vallee
Avec Michel Cote, Marc-André Grondin, Émile Vallée
Film canadien.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 2h 9min.

Océan Films

Un portrait de famille qui dépeint la vie souvent extraordinaire de gens ordinaires à la poursuite de leur bonheur. De 1960 à 1980, entouré de ses quatre frères, de Pink Floyd, des Rolling Stones et de David Bowie, entre les promenades en moto pour impressionner les filles, les pétards fumés en cachette, les petites et grandes disputes et, surtout, un père qu'il cherche désespérément à retrouver, Zac nous raconte son histoire... 25 décembre 1960 : Zachary Beaulieu vient au monde entre une mère aimante et un père un peu bourru mais fier de ses garçons. C'est le début de C.R.A.Z.Y., le récit de la vie d'un petit garçon puis d'un jeune homme pas comme les autres, qui va jusqu'à renier sa nature profonde pour attirer l'attention de son père.

Le genre : comédie humaine

C.R.A.Z.Y.(les initiales des cinq frères de la famille Beaulieu), c'est le récit chronologique de la vie du jeune Zach et de sa famille, entre 1960 et 1981, période bénie pour la musique et pour les bêtises de jeunesse. Jean-Marc Vallée a, c'est évident, un don pour décrire la "comédie humaine". Le film nous montre avec un justesse et un réalisme incroyables la complexité des relations entre Zach, ses parents et ses quatre frères, ainsi que sa quête de son identité (sexuelle, mais pas seulement) au milieu de Christian l'intello, Raymond le junkie, Antoine le sportif et Yvon le benjamin enrobé. Le ton est original, surprenant et refuse les clichés et cette famille a beau être particulière, on s'y retrouve tous un peu. Les dialogues sont bien sentis, souvent très drôles (avec en plus l'inénarrable accent québécois !) et évitent de sombrer dans le mélodrame : le leitmotiv de la chanson Emmenez-moi de Charles Aznavour est excellent ! Les acteurs sont tous remarquables, incarnant à la perfection ses personnages et leurs convictions bien souvent ébranlés. Le charmant Marc-André Grondin, (des faux-airs de Romain Duris) et Michel Cote sont un père et un fils particulièrement émouvants. On s'attache au devenir de cette famille, avec ses hauts et ses bas. C.R.A.Z.Y. nous parle de la difficulté de s'assumer et de faire accepter sa différence à une famille qui, immanquablement, avait projeté sur soi un idéal toujours raté. L'homosexualité d'abord non-avouée de Zach est un obstacle à sa relation avec son père, ce héros. Psychologiquement, le film est fin et très bien vu. L'amour/haine de chaque membre de la famille pour les autres est décrite avec sobriété et sans jugement. Cela permet de faire passer avec bonheur la folie du scénario et des personnages ; et une atmosphère seventies assortie de sa BO parfaite (Bowie, Pink Floyd, Stones) vient compléter le tout. Le talent combiné du réalisateur est des acteurs fait de C.R.A.Z.Y. une petite grande comédie, une grande petite chronique familliale.

Pierre-Luc Brillant et Marc-André Grondin. Océan Films

Marc-André Grondin et Natasha Thompson. Océan Films



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Nouveautés
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitor 08/08/2011 05:41

Great blog site! I genuinely enjoy how it’s easy on my own eyes plus the data are nicely created. I'm pondering how I might be advised whenever a brand new publish has been created. I've opted in for your feed that ought to have the desired effect! Possess a great day time!

Mawiie.x 21/08/2006 05:06

Crazy est un des meilleure film que j,ai vu de toute ma vie !! J'ai capoter en l'écoutant c'est vraiment trop bon! Et Marc-André Grondin Il Est Tu Assez Beau =D

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche