Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 00:16
1972
Réalisé par Bob Fosse
Avec Liza Minnelli, Michael York, Helmut Griem, Joel Grey
Film américain.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 2h 40min.



La vie d'un cabaret et l'histoire d'un amour entre l'une des chanteuses, Sally Bowles, et un jeune étudiant américain dans le Berlin des années trente, secoué par la montée du nazisme.

Le genre : émotions mélées

Réjouissant, énergique, drôle, mélancolique, bouleversant... Cabaret est un musical d'une qualité exceptionnelle, dégageant une palette d'émotion très large. Dans l'atmosphère pour le moins oppressante d'un Berlin en processus de nazification, on assiste aux aventures plus frivoles de la pétillante Sally Bowles (Liza Minnelli) et du timide Brian Roberts (Michael York). Les intrigues amoureuses (un presque-ménage à trois, une riche héritière juive) sont charmantes, classiques mais efficaces et on se délecte de certaines situations cocasses ou émouvantes. Mais ce sont les séquences musicales qui sont les plus remarquables : une dizaine de numéro tous plus inventifs les uns que les autres, dotés d'une excellente musique. Bob Fosse parvient à la perfection à utiliser l'espace réduit et enfumé d'une scène de cabaret pour porter un commentaire pertinent et ironique sur l'action. De Wilkommen... à Life is a cabaret en passant par le drôlissime Money makes the world go round ou le sexy Mein Her, la brillante Liza Minnelli (et sa superbe voix) et l'inquiétant Joel Grey, parfait en maître de cérémonie loufoque, rivalisent d'humour et d'énergie. Ce cabaret reste un des seuls espaces de véritable liberté dans un Etat de plus en plus autoritaire. Les moments de pure jubilation qu'il offre créent un contraste grandissant avec la réalité politique du temps, illustrée notamment par une scène : un chant entamé par un jeune nazi et repris par la foule enthousiaste. Scène à part et fascinante, symbole frappant de la montée inéluctable d'une idéologie destructrice. Liza Minnelli quant à elle parcourt le film, portée par une énergie, une sensualité et une malice sans pareil, elle excelle dans les scènes de pur comique (la leçon d'anglais !) comme dans les parties les plus émouvantes (la scène finale du départ). Oscar 1972 de la meilleure actrice pour elle. Cabaret offre au musical, genre moribond au début des années 70, un nouveau souffle, en se risquant à évoquer le tragique d'événements historiques que la frivolité des chansons de cabaret semblaient être incapable de transmettre. Et pourtant, c'est le cas. Cabaret est une très grande réussite.





Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitor 09/08/2011 03:50

Thanks a lot for discussing this matter. I concur with your conclusions. The points that the data stated are all first hand on actual experiences even help more.

Gérard Rocher 15/10/2008 11:35

.Formidable !!!Champagne pour tout le monde !!! Ce film est pétillant, la musique aussi sublime que Liza Minnelli. Et puis le personnage incarné par Joel Grey reste également imprégné dans ma mémoire. Vive Bob Fosse !

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche