Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 11:38
Date de sortie : 08 Septembre 2004
Réalisé par Walter Salles
Avec Gael Garcia Bernal, Rodrigo De la Serna, Mercedes Morán
Film brésilien, chilien, américain, péruvien, argentin.
Genre : Historique, Drame
Durée : 2h 6min.

Diaphana Films

En 1952, deux jeunes Argentins, Alberto Granado et Ernesto Guevara, partent à la découverte de l'Amérique latine. Ils débutent leur périple sur une vieille moto baptisée "La Puissante". La confrontation avec la réalité sociale et politique des différents pays visités altère la perception que les deux amis ont du continent. Cette expérience éveillera de nouvelles vocations associées à un désir de justice sociale.

Le genre : éveil d'une conscience

En ces temps de célébration de la mémoire du Comandante Che Guevara (mais aussi de controverses), le visionnage de ces Carnets de voyage, qui nous le fait découvrir sous un jour tout particulier, s'avère particulièrement instructif. Le cinéaste brésilien Walter Salles a en effet choisi de s'intéresser  à une période peu connue de la jeunesse d'Ernesto Rafael Guevara de la Serna, qui deviendra célèbre sous le nom du Che. 1952 : Ernesto, 24 ans, et son ami Alberto Granado (le film se fonde en grande partie sur le livre de ce dernier, Sur la route avec Che Guevara) parcourent l'Amérique latine sur une vieille moto et y découvrent la pauvreté, l'injustice, la maladie. Un voyage qui sera à l'origine de la naissance d'une conscience politique et d'une pensée révolutionnaire singulière. Pourtant, le film est sans véritable arrière-pensée politique. On y trouve simplement un désir de faire découvrir une époque et un contexte social qui expliquent en partie l'émergence d'une pensée révolutionnaire individuelle comme collective. Au delà du Che et de son engagement, le film peut toucher un chacun tant les personnages sont traités avec beaucoup d'humanité et d'humour. On peut le regretter, trouver le film politiquement correct (il gomme les aspects rugueux d'une pensée révolutionnaire radicale), mais Carnets de voyage est tout de même un récit initiatique puissant, qui sait être léger comme grave, et qui conte avec sensibilité l'éveil d'une conscience. L'interprétation est de grande qualité : Gael Garcia Bernal incarne avec justesse celui qui n'est encore que l'esquisse du grand révolutionnaire controversé qu'il sera, et Rodrigo de la Serna apporte une touche de burlesque bien venue. De plus, le film permet de découvrir des terres et de peuples peu connus de nous autres occidentaux, et l'empathie du cinéaste avec ces populations est communicative. Salles balade le spectateur à travers des paysages magnifiques, des plaines de l'Argentine aux rives de l'Amazone en passant par les neiges de la Cordillère des Andes et offre finalement un beau récits d'aventure. À travers la mémoire du Che, c'est celle de toute l'Amérique latine que Walter Salles cherche à recréer : un projet salutaire. Carnets de voyage est un road-movie très instructif, humaniste, émouvant, et qui - ce n'est pas la moindre de ses qualités - donne des envies de voyage !

Gael Garcia Bernal. Diaphana Films

Gael Garcia Bernal. Diaphana Films


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

whiplash claim 18/08/2011 00:21

A Journey That Will cause the birth of Political consciousness and a unique Revolutionary Thought. Yet the film is No Real Political afterthought. Wow very impressive indeed. I like this movie. Thanks for the share.

copa738 20/02/2011 15:52

Très bon film très instructif qui présente le Che généreux, avant de devenir ce qu'il est devenu. Un très beau moment d'humanité, de partage et d'altruisme, sans lésiner sur l'humour !

Manuelle 18/12/2007 22:55

Bien qu'adorant GGBernal et le Che, je n'ai absolument pas accroché au film, je me suis ennuyée. Peut etre suis je trop jeune pour tout comprendre ? Je sais pas trop, en tout cas, le périple autour du monde, les filles... ca va un moment, et après, ça gonfle.

Carcharoth 13/11/2007 21:59

Je pense qu'en tapant le nom du film suivit du terme "OST" sur g**gle tu trouves ! sinon regarde sur amazon ils doivent vendre la BO...

alexis 09/11/2007 22:38

renseignement musicalbonjour, on peut dire ke je suis cionébarge, mais je souhait a tout prit connaitre la musique du film carnet de voyer pouriez vous me renseignez???? merci!

Carcharoth 04/11/2007 20:42

Ouep, surtout en ces temps de remise en question ou le che ne serait pour certain qu'un horrible tortionnaire, un meurtrier, un génocidaire, un homme sans coeur avide de pouvoir et de sang...
Ceci dit oui superbe film, ça donne envie de faire pareil...

MG 30/10/2007 19:39

Un film excellent en effet, je l'ai vu plusieurs fois et je ressens toujours le même plaisir ! C'est une vision très différente du Che qui nous est donné ici, et justement cette absence ne quonotation politique ne peut être que bénéfique sur notre réfléxion, car à ce moment du film nous connaissons l'avenir de ce personnage et son combat.

Melissa 29/10/2007 23:18

Un film vraiment magnifique qui nous fait découvrir le Che sous un jour nouveau. Grande prestation de Gael Garcia Bernal.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche