Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 23:08

Date de sortie : Septembre 1953
Réalisé par Stanley Donen, Gene Kelly
Avec Gene Kelly, Debbie Reynolds, Donald O'Connor
Film américain.
Genre : Comédie musicale
Durée : 1h 42min.

Metro Goldwyn Mayer (MGM)

A Hollywood, dans les années 20, Don Lockwood est un acteur célèbre. Il forme un couple de cinéma très populaire avec la célèbre Lina Lamont. Lors d’une soirée, Don Lockwood fait la connaissance de Kathy, une danseuse, dont il tombe amoureux, ce qui rend jalouse Lina.Le cinéma qui était muet jusqu’alors devient sonore, ce qui boulverse le monde du cinéma. Désormais, les acteurs doivent parler et Lina a une voix nasillarde, très désagréable.Grâce à des procédés technologiques, Kathy prête sa voix à Lina. Mais finalement, Don Lockwood et le producteur du film dévoilent ces manigances. Kathy est alors reconnue pour ce qu’elle est, une comédienne et chanteuse de grand talent. Le couple Don et Kathy sera heureux et fera…beaucoup de films !

Le genre : initiateur de cinéphilie

Gotta dance ! La quintessence de la collaboration Kelly/Donen. Singin' in the rain mérite amplement, largement et éternellement son titre de meilleure comédie musicale de tous les temps. C'est un film joyeux, drôle, aux couleurs éclatantes (superbe Technicolor) et à la mise en scène rythmée qui rend infiniment heureux ! Tout y est parfait, en alchimie et respire le bonheur. Tout d'abord, le cadre historique : nous sommes en 1927, le cinéma parlant vient de faire son apparition et il risque de briser la carrière de nombreuses stars du muet, dont la voix ne passe pas à l'écran. C'est le cas de Lina Lamont, la partenaire de Don Lockwood, qui insupporte tout le monde avec sa voix de crécelle. Le génialissime scénario du film s'inspire de la véritable histoire du cinéma, des faits réels, et c'est ce qui fait l'authenticité et la malice de son propos. Le cinéma se parodie lui-même. De bout en bout, nous sommes transportés dans le Hollywood des Années Folles, univers retransmis à merveille avec décors typiques, costumes de l'époque et références nombreuses (au Chanteur de jazz, le premier film parlant, notamment). Les délicieux personnages du film sont de plus campés par des acteurs parfaits. Le séduisant Gene Kelly et la mignonette Debbie Reynolds forment un couple drôle, attendrissant, dont les dialogues et les marivaudages (en particulier au début du film) sont un bonheur. Donald O'Connor est le fidèle ami du héros. Il a toujours la réplique, la mimique irrésistible. Son potentiel comique est exceptionnel (on le perçoit dans son génial numéro Make 'em laugh). Enfin, Jean Hagen est tout bonnement grandiose en actrice idiote et insupportable. On jurerait que la voix de Lina est bien la sienne ! Mais ce n'est évidemment pas tout : le film offre des numéros de danses et chants absolument magistraux, souvent drôles, toujours inventifs. Les excellentes musiques sont signées Arthur Freed, grand producteur de la MGM. Morceaux choisis : l'hilarant duo Kelly/O'Connor Moses supposes, la déclaration d'amour superbe en forme de pas de deux You were meant for me, le sautillant numéro nocturne Good Morning et bien sûr le célébrissime Singin' in the rain, merveille d'inventivité qui, à mes yeux, est une des plus belles matérialisation du bonheur. Le ballet presque final Broadway Melody est quant à lui merveilleux de bout en bout tant les couleurs, les mouvements de caméra, les costumes, les pas de danse enchantés de Gene Kelly et Cyd Charisse créent une atmosphère onirique à part, une bulle de joie. A l'image du film, il donne envie de sauter, de danser, de chanter. Bref, de vivre ! N'est-ce pas là la plus belle leçon que puisse donner le cinéma ?







Un ptit lien : le blog de MissNobody consacré au film.
Et par ici : un petit reportage de France Info sur le film !
Et par là : une jolie bande-annonce de l'époque.



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

Anna 26/10/2008 21:41

Eh bien oui DZ, figure-toi que j'étais au courant ! J'aime beaucoup cette anecdote.

DZ 24/10/2008 20:18

En tant qu'absolument fan du film, tu dois être plus qu'au courant mais moi je l'ai appris récemment, alors... savais-tu que quand Debbie Reynols double Jean Hagen pour la scène finale, c'est en réalite Jean Hagen qui double Debbie Reynolds en train de la doubler... Elle reprend sa vraie voix, qu'elle contrefait quand elle joue Lina. (imagine le temps qu'il m'a fallu pour comprendre ça !)

Shin 06/07/2008 18:26

Bonjour,

Comme tu le sais déjà, j'adore ce film qui, en plus d'être ma comédie musicale préférée, est également l'un de mes films favoris. Tout y est divin et enthousiasmant !

Un film que l'on peut revoir sans fin sans jamais se lasser... Purement génial !

Amicalement,

Shin.

pomerider 06/06/2008 23:58

un régalhaaaa!! je vais enfiler mes bottes et oublier mon parapluie ,et tout ça en v.o
c'est le seul film que je regarde sans sous-titrage.....

Kleinhase 21/01/2008 19:14

Tout simplement ma comédie musicale préférée :) Le seul film qui me fait aimer la pluie :D

Melissa 07/11/2007 23:07

Un film absolument magique, plein de gaité. Comment ne pas se sentir mieux après un pareil bonheur. Meilleur comédie musicale de tous les temps, sans aucun doute. Gene Kelly et Donald O'Connor sont tout simplement géniaux. Entre rire et jubilation, difficile de trouver mieux.

Rocher Gérard 13/08/2006 23:45

Bulles de champagne!!!Avec un tel déchainement de gaieté et de bonne humeur, je ne peux que succomber au charme rétro de cette brillante comédie musicale. Inoubliable !!!
A bientôt Gérard

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche