Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 13:35
1963
Réalisé par Stanley Donen
Avec Cary Grant, Audrey Hepburn, Walter Matthau
Film américain.
Genre : Policier
Durée : 1h 54min.



De retour des sports d'hiver, Reggie Lambert, en instance de divorce, retrouve son appartement parisien sens dessus-dessous et apprend la mort de son mari. L'inspecteur Grandpierre lui explique que son époux avait detourné pendant la guerre un magot destiné à la Résistance française. Ses anciens complices ont dû vraisemblablement l'abattre, voyant qu'il voulait profiter seul du trésor. Suspectée par ces derniers, Reggie ne sait plus où donner de la tête. Même Peter Joshua, un séduisant célibataire rencontré aux sports d'hiver, près duquel elle cherchait un appui, semble impliqué dans cette affaire...

Le genre : McGuffin

Stanley Donen, tout en rendant ici un hommage évident au cinéma d'Alfred Hitchcock, déploie une inventivité exceptionnel avec ce grand classique, thriller aux allures de comédie (ou l'inverse ?) dont le rythme ne faiblit jamais et dont l'étincelle de charme et de bonheur est décidément indémodable. Dans Charade, le McGuffin (expression consacrée inventée par Hitchcock pour désigner le mystère qui fait courir le personnage mais dont on se fiche un peu) ce sont ces millions de dollars dont on ne sait ni où ils sont ni à qui ils appartiennent. Car tout ceci n'est que prétexte à admirer l'a-do-rable marivaudage du couple formé par Audrey Hepburn et Cary Grant. Ils sont véritablement délicieux, elle gracieuse et espiègle, lui séduisant et cynique. De réparties hilarantes en flirts délicieux, les deux interprètes semblent avoir été fait pour jouer ensemble. Il a beau être bien plus âgé qu'elle, leur couple est un des meilleurs, des plus alchimiques, des plus charmants, qu'ait connu le cinéma. Le reste du casting ne manque pas de talent, avec notamment Walter Matthau et James Coburn. Du générique classieux de Maurice Binder à la musique littéralement hitchcockienne de Mancini et Mercer en passant par les costumes d'Audrey (dessiné par Givenchy, excusez du peu) et la photographie de Charles Lang, chaque détail est réglé pour faire de Charade un modèle du genre, d'une classe et d'une élégance rarement égalées. Le suspense est parfaitement maîtrisé, mené tambour battant par un Donen au meilleur de sa forme, multipliant les fausses pistes et les rebondissements pour nous mener exactement où il le souhaite. Une comédie policière euphorisante à l'humour savoureux dont le charme ne peut laisser indifférent.






Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

Dorothy 13/04/2007 18:32

Petit chef-d'oeuvreUne comédie policière de toute grande classe! Un de mes films fétiches, qui reste un véritable plaisir à revoir, même quand on connait le dénouement!

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche