Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 12:38
Date de sortie : 25 Avril 2001
Réalisé par Jean-Pierre Jeunet
Avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz, Isabelle Nanty
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 2h.



Amélie, jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s'est fixé un but : faire le bien de ceux qui l'entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. Le chemin d'Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d'épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias "l'homme de verre", son voisin qui ne vit qu'à travers une reproduction d'un tableau de Renoir. Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange "prince charmant". Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.

Le genre : friandise

Ce film vous appelle, il cherche à vous séduire avec ses milliers d'artifice, son humour si particulier, ses personnages tellement humains. Je vous conseille de vous laisser faire. Voici un conte de fée dans un Paris intemporel, égayé par des couleurs flamboyantes et par l'inoubliable musique de Yann Tiersen... Le fabuleux destin d'Amélie Poulain est d'une fantaisie, d'une inventivité qu'il m'a rarement était donné de voir au cinéma. Jean-Pierre Jeunet crée un univers à part, un monde onirique et légèrement déjanté, qui ne manquera pas de vous envoûter. On comprend l'énorme succès de ce film dans les salles françaises et à l'étranger, tant son pouvoir de séduction est grand. Malicieux, drôle, joyeux mais sans oublier de ménager des moments de réelle émotion et de gravité, ce film désormais on-ne-peut-plus culte déploie une esthétique originale et très stylisée (photos d'identité qui parlent, le coeur d'Amélie battant visiblement à la chamade, les visages littéralement illuminé après le passage de l'ange-gardien) qui témoigne de l'imagination sans borne de son réalisateur. On peut trouver cela racoleur, je me suis tout simplement laisser prendre au jeu de ce Fabuleux destin qui a le pouvoir de rendre heureux et dont les multiples clins-d'œil (picturaux, cinéphiliques etc.) sont à dévorer. Les personnages tous plus farfelus et attachants les uns que les autres sont incarnés par un casting de grande classe : Audrey Tautou, bien sûr, adorable, Mathieu Kassovitz terriblement attirant, mais aussi Dominique Pinon hilarant en amoureux jaloux, Isabelle Nanty en malade imaginaire, Jamel en épicier un peu lent d'esprit etc. Sans oublier André Dussolier, délectable voix-off. L'humour volontairement vieillot du film est irrésistible, les situations infiniment touchantes. Jeunet ne craint jamais de tomber dans la niaiserie et se joue des clichés avec une virtuosité surprenante. Le fabuleux destin d'Amélie Poulain est une œuvre pleine de fantaisie, d'intelligence, d'élégance aussi, dont il serait dommage de se priver. Jetez-vous sans vous hésiter dans un monde où les poissons rouges sont suicidaires, les réparateurs de photomaton des mystères métaphysiques, les amoureux des joueurs pour l'éternité... Littéralement jubilatoire.

Mathieu Kassovitz. UFD
Audrey Tautou. UFD


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

kschoice 16/02/2008 13:04

D'accord également sur ce merveilleux film, et pourtant je ne suis pas très films français, mais là j'avoue que je me suis fait avoir bien comme il faut alors que j'hésitais à le voir, n'aimant pas trop l'univers des films de Caro et Jeunet. Mais cette escapade en solitaire nous livre finalement un film en tous points magnifique,en position n°3 de mon top 10 français derrière Jean de Florette et Manon des sources, et juste devant L'ours et Léon. Tu résume donc parfaitement tous les points positifs qui ont fait le succès de cette oeuvre hors du commun. Merci à toi.

Morgane 27/05/2007 21:25

complètement d'accord. ce film est une parenthèse de bonheur, un rappel des plaisirs simples et une ode aux petites joies de la vie.
On ne peut qu'avoir le sourire aux lèvres et le coeur plus léger quand arrive la fin

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche