Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 00:29
1983
Réalisé par Herbert Ross
Avec Kevin Bacon, Lori Singer, John Lithgow
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 50min.



Ren et sa mère Ethel quittent Chicago pour Beaumont, une petite ville du Middle West. Passionné de rock et danseur effréné, Ren heurte les conceptions morales de la communauté et de son pasteur, maître à penser du lieu. Révoltés par cet univers sclérosant, les jeunes de la ville se rallient a Ren...

Le genre : intérêt minime

Sans grand intérêt. Lisez le synopsis : vous avez déjà compris la fin de l'histoire ! Une comédie pour adolescents, particulièrement prévisible et très simplette : la caricature de l'étroitesse morale et du puritanisme du Midwest américain est gentillette mais très niaise. On a compris le message : vive la tolérance, laissez les jeunes être libres etc. Merci du fond du coeur pour cette prise de conscience salutaire ! Qu'aurions-nous fait sans Footlloose ? Bref... pour ne rien sauver : scénario et dialogues franchement ennuyeux, histoire d'amour niaise, psychologie des personnages réduite à zéro...En plus, la promo de ce film est carrément mensongère : ce n'est ni un musical (deux-trois scènes de danse fades) ni un film rock (c'est du disco, de la variétoche mais certainement pas du rock'n'roll...). Cette comédie à peine musicale, donc, aurai pu être sympa - une sorte de sous-Grease en campagne - mais le second degré en est définitivement absent. Le film se prend vraiment trop au sérieux, distillant avec fierté une morale pourtant banale et simpliste. L'exemple-même du film qui croit qu'il a quelque chose à dire. Soyons honnête, Footloose se regarde tout de même sans déplaisir : des acteurs pas mauvais (Kevin Bacon, oh my god, et Dianne Wiest...) et une chanson titre plûtot sympa. Mais on l'oublie très rapidement, tant on a vu mieux, en film ado comme en film de danse, en film d'amour, en film subversif etc. etc. Tellement insignifiant qu'on s'en souviendrait presque. Euh, non, quand même pas. C'est quoi le titre, déjà ?





Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Derrière les fagots
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitor 08/08/2011 05:07

Your blog is very useful. Thank you so much for providing plenty of useful content. I have bookmarked your blog site and will be without doubt coming back. Once again, I appreciate all your work and also providing a lot vital tricks for your readers.

linda 12/03/2007 14:35

je ne suis pas trop de votre avie, pour la simple est bonne raison que malgres mon age 24 ans et passionné de films j'ai adoré ce film.

Peut etre etes vous trop ancrés dans le style de l'an 2000.

Mais dans les années 80 ca plaiser

raphaele 28/02/2007 18:52

Aucun intérêt, voila tout l'intérêt du film, c'est à dire que si vous aimez les film prévisibles avec du vu et revu il faut voir footloose!!C'est un film de looser en gros!! Ta critique m'a bien plue
Tchao:)

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche