Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 20:22
Date de sortie : 13 Décembre 2006
Réalisé par Pierre Salvadori
Avec Audrey Tautou, Gad Elmaleh, Marie-Christine Adam
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 1h 43min.



Jean, serveur timide d'un grand hôtel, passe pour un milliardaire aux yeux d'Irène, une aventurière intéressée. Quand elle découvre qui il est réellement, elle le fuit aussitôt. Mais Jean, amoureux, se lance à sa poursuite et la retrouve sur la Côte d'Azur. Rapidement ruiné, il finit par adopter le mode de vie de celle qu'il aime et s'installe comme homme de compagnie dans un magnifique palace. Ce nouveau statut le rapproche d'Irène qui accepte enfin sa présence. Elle lui donne alors des conseils et sans s'en rendre compte, s'attache de plus en plus à lui...

Le genre : ça aurait pu...

On voit un peu ce que ce film aurait pu être... Une comédie romantique à l'américaine, à la Lubitsch pourquoi pas. Oui mais, pas tout à fait quand même. Hors de prix repose d'abord sur son couple d'acteurs, inédit et sympathique sur le papier, mais pas si bon que ça dans le film : Gad Elmaleh (que j'adore en one-man-show) est certes mignon, souvent pathétiquement drôle et Audrey Tautou plutôt marrante (malgré un personnage exaspérant de chez exaspérant) mais je n'ai pas trouvé l'alchimie parfaite, ni le marivaudage exaltant. Le sujet du film est plutôt attirant et s'avère une "analyse" sympathique d'un milieu assez écoeurant, celui des gens extrêmement riches et extrêmement seuls qui en paient d'autres, assez paumés, pauvres et seuls pour accepter cette vie apparemment facile. Sauf que gigolo ou prostituée de luxe ne sont pas des métiers faciles ; et on parvient à s'attacher aux personnages, à suivre avec un certain plaisir leurs tribulations, qui pourtant à l'origine ne semblaient pas avoir grand intérêt. Quelques scènes font mouche, quelques dialogues sont fins et subtils, parce que le film s'amuse du "choc des cultures", comme en témoigne le personnage d'Irène : apparence raffinée, mais accent prolo prononcé. Une morale banale, mais qui ne peut pas faire de mal : l'argent ne fait ni le bonheur ni la liberté. Seulement le scénario s'avère souvent répétitif et prévisible, et les situations convenues. On s'ennuie parfois alors que l'humour très sympathique du film, fondé sur le comique de répétition et quelques répliques amusantes ("J'aimerais... je voudrais...", "J'aime bien ici, ça fait pas semblant d'être autre chose") aurait dû donné du rythme. Mais non, c'est l'encéphalogramme plat. Cela manque vraiment de mordant. A l'image du milieu qu'il décrit, Hors de prix offre des moments très exaspérants. On passe 103 minutes plutôt sympa, mais franchement, très très oubliables.

Gad Elmaleh et Audrey Tautou. TFM Distribution

Marie-Christine Adam, Audrey Tautou et Gad Elmaleh. TFM Distribution


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Nouveautés
commenter cet article

commentaires

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche