Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 17:19
1927
Réalisé par Clyde Bruckman, Buster Keaton
Avec Buster Keaton, Marion Mack
Film américain.
Genre : Comédie, Romance, Guerre
Durée : 1h 16min.
Film muet.

MK2 Diffusion

Le cheminot Johnnie Gray partage sa vie entre sa fiancée Annabelle Lee et sa locomotive, la General. En pleine Guerre de Sécession, il souhaite s'engager dans l'armée sudiste, mais celle-ci estime qu'il se montrera plus utile en restant mécanicien. Pour prouver à Annabelle qu'il n'est pas lâche, il se lance seul à la poursuite d'espions nordistes qui se sont emparés d'elle et de sa locomotive.

Le genre : réactions en chaîne

Keaton considérait ce film comme son meilleur. Il donne en tout cas à voir toute l'ampleur de son génie comique. Muet mais pas manchot, le Keaton ! Il incarne ici Johnnie Gray, petit conducteur de locomotive devenant par amour un héros de la guerre de Sécession. Tout ici est impressionnant de drôlerie et d'inventivité, au moins autant que dans ses courts-métrages comiques. La longueur ne fait pas peur aux deux réalisateurs, qui mettent au point une belle intrigue regorgeant de moments d'anthologies purement comiques. Keaton est avant tout un corps purement cinégénique, élastique, déguingandé, en perpétuel mouvement. Un corps burlesque, en somme. Il est véritablement hilarant. Les gags visuels sont d'une grande qualité, simples mais irrésistibles (des courses-poursuites dignes de grands films à effets spéciaux !). Le ton du film est ironique, original, sans niaiserie. Il n'est pas non plus dépourvu d'un souci de réalisme bienvenu et d'un vision douce-amère de l'absurdité de la guerre comme en témoigne l'impressionnante scène du pont s'effondrant sous le poids de la locomotive. Le film a récemment été restauré de façon remarquable et la superbe musique du japonais Joe Hisaishi (compositeur attitré d'Hayao Miyazaki) lui va comme un gant ! La facétie du personnage central, l'enthousiasme généralisé et l'audace de la mise en scène font du Mécano de la Général un grand classique. Buster Keaton, celui qu'on appelait "l'homme qui ne rit jamais" n'a pas fini de nous faire rire.

MK2 Diffusion

MK2 Diffusion


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitors 08/08/2011 07:43

It really catches my interest. It feels me like I am the one who writes the article and not the blogger at all. By the time I'm almost finish reading, I am expecting more sentences to read but it finds me out that I am nearer to the end. I am very much excited to read new article from this page.

Djemaa Pascal 06/09/2007 09:49

Le meilleur de l'école comiqueBuster Keaton avait su créer ce personnage exceptionnel qui ne riait jamais tout en faisant rire les autres. Je ne connais pas un de ses films à ranger dans la catégorie des "navets". Peut-être suis-je trop inconditionnel?
Pascal Djemaa, journaliste, auteur de biographies.
www.pascaldjemaa.over-blog.fr

Rocher Gérard 10/01/2007 22:31

Un grand classique du cinéma muet que je viens de revoir. Sans crier au chef-d'oeuvre, ce film ne manque pas de chrme et d'ironie. En tout cas, le meilleur Keaton
Gérard

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche