Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 23:43
Warner Bros.

Ronnie Barnhart est le chef de la sécurité d'un centre commercial. Quand un exhibitionniste se met à faire des passages réguliers et que plusieurs vols ont lieu dans les magasins, il se trouve désemparé. Il va prendre très mal de voir un policier local (Ray Liotta) marcher sur ses plates-bandes. D'autant que sa vie à côté de cela n'est pas très joyeuse : il vit avec sa mère alcoolique et est amoureux de Brandi (Anna Faris), une jolie fille complètement barjo qui ne daigne pas le regarder. Sorti aux États-Unis en 2009 et passé totalement inaperçue dans nos contrées, Observe & report est une comédie grinçante et décalée qui étonne par son ton volontiers trash. Bien loin de l'esprit des productions Apatow, ce film de Gary Jones et Jody Hill (ce dernier étant également le créateur de la série Eastbound & down) porte un regard féroce sur ses personnages et n'hésitent pas à jouer la carte de la violence et de la grossièreté.

On assiste avant tout à un véritable one man show de Seth Rogen, ce qui est à la fois sa force et sa limite. Rogen joue un crétin fini, impulsif et violent voire psychotique, avec sa conviction et sa puissance comique habituelles. Cette composition de fou furieux donne son ton d'ensemble à Observe & report. Complètement hystérique, le film ne recule devant aucune provocation et appelle à rire de tout - drogue, sexe, crime – de manière parfois assez sordide. L'humour noir est partout et engendre des situations presque gênantes dans l'ambiguïté du rire qu'elles appellent. Cette gène est cependant souvent désamorcée par des effets des décalages qui créent une surenchère de comique. Film de la surenchère, donc, et par conséquent non exempt de lourdeurs (Anna Faris, par exemple, en fait des tonnes). L'utlisation des décors du centre commercial est relativement intéressante, créant un monde surréel où tout semble pourvoir arriver, comme une métaphore miniature et régressive de l'Amérique profonde.  

Portraits de paumés même pas attachants (à l'exception d'un personnage de jeune femme incarnée par Collette Wolfe), Observe & report monte en puissance jusqu'à un final tout de même réconciliateur où Ronnie retrouve son statut social et trouve l'amour... mais on ne sait pas réellement s'il faut s'en réjouir, et le film entretient cette ambiguïté. Un jeu de massacre limité mais drolatique, où Seth Rogen renouvelle avec bonheur son panel comique.

Seth Rogen. Warner Bros.


Partager cet article

Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

payday loan mobile 17/05/2015 22:33

Title credits are named subsequently as an aftereffect of the banks asking for the underwriting of obligation regarding vehicle, known as the title. The borrowers are in like manner not restricted from making use of the vehicle in the midst of the season of the development, in light of the fact that simply title is held by the credit pro.

car title loans 10/05/2015 22:12

The utilization of auto as certification is not compelled to title credits itself. Distinctive moneylenders see the vehicles as security to back the credit repayment. Notwithstanding, home standards uncommon in the favored summary of insurances.

auto title loans mobile 10/05/2015 18:27

Along these lines, there will be no amazements as for paying back your credit without bothers. Keep in mind that different individuals utilizing vehicle title credits are doing this if all else fails or as a transient reaction for getting speedy money, and you totally would support not to get included with any budgetary development expert who could ill-use your monetary condition. You ought to continually look for the associations of unmistakable pros for genuine, record and assessment course before you sign anything.

auto title loans jackson-MS 10/05/2015 16:07

The system of securing guide through title credits is the same as trade advances. Borrowers must be watchful for development experts who charge unnecessarily high rates of side interest. One must take title credits just from the sanction banks why should avowed offer these advances

whiplash solicitor 08/08/2011 05:49

As what I have read and the author sated above, this movie seems so funny. Policemen are great lawmakers and they helped every one who are in trouble. I hope this movie would click.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche