Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 20:27

Date de sortie : 25 Août 1982
Réalisé par Jean-Marie Poiré
Avec Anémone, Marie-Anne Chazel, Thierry Lhermitte
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 1h 23min.



La permanence téléphonique parisienne SOS détresse-amitié est perturbée le soir de Noël par l'arrivée de personnages marginaux farfelus qui provoquent des catastrophes en chaîne.

Le genre : splendide !

Statut de film culte mérité pour cette comédie de l'irrésistible troupe du Spendid. L'argument est délectable : le soir de Noël, Pierre (un Thierry Lermite très en forme) et Thérèse (Anémone, génialement drôle malgré elle) tiennent la permanence de SOS Amitié. Le film se passe quasiment intégralement dans l'appartement de la société, huis clos qui crée une ambiance à part (le film est d'ailleurs adapté d'une pièce de théâtre jouée par la troupe l'année précédente). À partir de là, tout s'enchaîne très vite, et se succèdent dans l'appartement de nombreux personnages aussi farfelus les uns que les autres : un immigré russe et ses chef-d'œuvres culinaire (Bruno Moynot et son accent sont hilarants !), un travesti (Christian Clavier, parfait), une crétine enceinte jusqu'aux dents (Marie-Anne Chazel est "Zézette", épouse X), son impulsif mari déguisé en Père Noël (Gérard Jugnot beugle à longueur de temps !). Pendant ce temps, Madame Musquin (Josiane Balasko) est coincée dans l'ascenseur. Autant dire qu'il y a la matériel pour faire dix bonnes blagues à la minute. Et c'est le cas ! Malgré un début un peu lent, Le Père Noël est une ordure devient rapidement une source infinie de gags géniaux et de répliques cultes* Les situations délirantes qui font se rencontrer tous les personnages encore et encore ne peuvent pas ne pas faire rire. Et pourtant, le fond n'est pas si amusant : situation des SDF, difficultés pour les gens à part d'être acceptés. C'est Noël, et pourtant la misère sociale est bien là, et même peut-être plus visible ! On est même parfois ému par tout cela, et ce mélange des émotions rend le film encore meilleure. Incontestablement LE chef-d'œuvre du Splendid qui réalise un film excellent à tous les niveaux. On n'a pas fini d'en rire.

Bruno Moynot, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel, Thierry Lhermitte et Anémone.



* Petit florilège : "Minuterie !", "Vous êtes myope ds yeux, myopes du coeur, et myope du cul", "Thérèse n'est pas moche, elle n'a pas un physique facile", "Évidemment ça dépend ça dépasse", "Je n'aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille", "Je ne vous jette pas la pierre, Pierre", "Éboueux? Non mais pourquoi pas ramasser les poubelles tant que vous y êtes?!", "C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim" et bien sûr le célèbre "C'est c'laaaaaa oui". Si d'autre vous viennent à l'esprit, n'hésitez pas !



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Classiques
commenter cet article

commentaires

dasola 20/01/2010 16:57

Bonjour, Le père Noël est une ordure est devenu un classique. Je ne connais des gens qui récitent certaines répliques par coeur. C'est drôle et méchant. Bonne fin d'après-midi.

Morgane 27/05/2007 21:05

un vrai film culte, sûrement le plus réussi de l'équipe du splendid !! et beaucoup moins sombre que la pièce de théâtre !!
une ou deux répliques de plus si tu permet :
"Je suis chatouilleux. Même avec les..., enfin je suis chatouilleux"
"Et ben elle est gonflée celle-là ! Elle a foutu sa moumoute dans les huîtres !"
"Tu crois qu'il a un gros bazar ? [...] Parce que Félix, il a un très gros kiki !"

De toute façon, la liste serait trop longue car c'est le scénario tout entier qui mériterait d'être cité !!

Salut et à bientôt sur allociné !!

nadia 11/03/2007 13:38

¿hola, hola que tal?:D
:D
:D
:D
:D

Rocher Gérard 26/01/2007 22:13

Le type même d'un film culte! Des scènes irrésistibles interprétées par des acteurs ayant l'air de s'muse autant que nous, tout est fait pour que le boyau de la rigolade vienne nous démanger. A voir et à revoir!!!
Gérard

Matcheu 02/07/2006 15:13

Ah, mais ce film! Je pourrais jamais m'en lasser... il prend pas une ride, c'est un bijou d'humour noir, et d'humour tout court d'ailleurs!

Pour les répliques, de tête, j'aime beaucoup le "Je m'excuse Thérèse, je ne connais même pas votre mère" et "J'ai touché 2 fils j'ai vu 36 chandelles" sans oublier bien sûr: "Appuyez sur le bouton!!!".

Souvenirs, souvenirs ;)

BaB 29/06/2006 12:22

C'est c'la oui...Carrement, c'est trop le film culte de toute les générations. Marie tu t'es trompée dans la réplique, c'est plutot "c'est doubitchou, c'est fait maison, roulé sous les aisselles"! Tu me diras ca ne change pas grand chose mais bon... ;)
Tu peux passer sur mon blog si tu veux, il est encore un peu vide, je viens de le commencer mais bon...
ciao

Marie 20/06/2006 22:49

Tu as oublié le "c'est des doubitchous, c'est rrrrroulé à la main sous les aisselles!" et le "c'est fin, c'est très fin, ca se mange sans faim"...Et la scene ou Josiane Balasko se retrouve dans l'ascenseur a souffler dans une espèce de trompette (si mes souvenirs sont bons, ca fait longtemps): i-nou-bli-a-ble! Ralala oui c'est effectivement le meilleur film de la troupe, les Bronzés 3 m'ayant en plus un peu dégouté des 2 premiers...

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche