Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 02:06
Date de sortie : 27 Janvier 1993
Réalisé par Kenneth Branagh
Avec Stephen Fry, Emma Thompson, Imelda Staunton, Hugh Laurie, Kenneth Branagh
Film britannique, américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 41min.



Le soir du nouvel an 1982, Peter et ses amis tentent d'animer un dîner pour le moins formel où des invités très élégants ne s'amusent pas du tout. Dix ans plus tard, Peter hérite du domaine familial et se trouve désemparé par la mort de son père. Désireux de retrouver la chaleur et la fraternité qu'il connut avec ses amis, il décide de convier pour le réveillon du nouvel an ses anciens camarades d'université.

Le genre : que sont mes amis devenus ?

L’un des films les plus touchants et authentiques qui existe sur l’amitié. La simplicité du sujet, les personnages tous vrais et attachants, l’humour et la tendresse qui se dégage de l’ensemble fait de Peter’s friends une œuvre modeste mais profondément émouvante. Peter convie ses amis pour un nouvel an en mémoire du bon vieux temps, pourtant tout ne va pas pour le mieux pour chacun d’entre eux, et les affrontements ne manqueront pas d’avoir lieu. Pas de réelle intrigue, pas vraiment de surprises (sauf à la fin) : Peter’s friends est surtout un film de dialogues, de situations, de rencontres entre comédiens. Les interprètes so british comme Stephen Fry et Hugh Laurie sont à croquer. Kenneth Branagh et Emma Thompson (mariés à l'époque) sont adorables, et Imedla Stauton (future Ombrage dans Harry Potter) est étonnante. Tout ce beau monde apporte la sensibilité nécessaire pour que la délicatesse du film ne devienne pas une banalité mièvre. Sans prétention, sans moralisme facile, Branagh réussit tout simplement à apporter ce supplément d’âme, cette parfaite alchimie entre un sujet, une atmosphère, des personnages, des acteurs. Peut-être la mise en scène aurait-elle gagné a être plus alerte mais cette sobriété, cette froideur presque, n'est pas en contradiction avec le sujet. On rit souvent, grâce à Emma Thompson et ses problèmes de cœur, mais l’émotion voire l’amertume embrassent tout le film et le parent d’un voile gris de tristesse. La bande son est un bonheur, sans parler des chansons interprétés par le groupe d’amis, qui portent au comble de l’émotion (The way you look tonight) ou de l’hilarité (la chanson du métro et les jingles). Le retournement final, réellement inattendu, conclut le film sur une note amère qui dit sensiblement la fragilité de la vie et le temps qui a passé, pour les amis de Peter comme pour l’humanité toute entière (autres temps, autres maux). Ce qui n’empêchera nos attachants héros de se retrouver encore, chantant une dernière fois ensemble et nous laissant un sourire sur les lèvres et du baume au cœur. Une vraie réussite.



À voir aussi sur le blog
Films de Kenneth Branagh : Beaucoup de bruit pour rien, Hamlet, Peines d'amour perdues
Films avec Kenneth Branagh : les précédents + Celebrity
Films avec Emma Thompson : Beaucoup de bruit pour rien, Harry Potter et la coupe de feu, L'incroyable destin de Harold Crick, Love actually, Raison et sentiments


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Derrière les fagots
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitor 09/08/2011 03:43

Treasure every friends you have, they will give you a comfort just like your family do. A life without a friend would be useless.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche