Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 23:04

Date de sortie : 14 Octobre 1998
Réalisé par Peter Howitt
Avec Gwyneth Paltrow, Jeanne Tripplehorn, John Lynch, John Hannah
Film britannique, américain.
Genre : Comédie, Romance
Durée : 1h 44min.



Les jeux de l'amour et du hasard à travers l'histoire d'Helen considerée de deux points de vue: Helen apprend par son patron qu'elle est licenciée. Elle decide de prendre le métro pour annoncer la mauvaise nouvelle à son amant, Gerry. Mais les portes de la rame se referment sous son nez. Agressée par un voleur a la tire, elle se retrouve aux urgences. Elle rejoint Gerry qui sort tout juste des bras de sa maîtresse. Et si Helen était montée dans le metro? Elle y aurait rencontré James, un charmant jeune homme, plein d'esprit et amateur des Monty Python.

Le genre : mignon tout plein

Ici adapté de façon relativement heureuse à la comédie romantique, le principe du et si, même si pas vraiment novateur (Smoking/No smoking, d'Alain Resnais, par exemple), reste assez excitant. Que se serait-il passé si telle chose insignifiante était arrivée ? Cette question, que l'on se pose tous, sur les aléas du destin est très bien exploitée ici par le scénario, assez inventif pour qu'on ne s'ennuie pas, et qui établit des parallèles amusants entre les deux vies possibles d'Helen. Certes les rebondissements sont souvent prévisibles et un peu clichés (le baiser de réconciliation sous la pluie !) mais on a là une bonne comédie sentimentale, aux personnages réalistes et attachants, campés par trois acteurs remarquables : John Lynch en romancier loser "woodyallienien", le séduisant John Hannah en homme idéal fan des Monthy Python, et Gwyneth Palthrow, doublement rayonnante (elle est très naturelle, voire commune, et c'est justement cela qui la rend beaucoup plus séduisante que lorsqu'elle est filmée comme un simple "corps" ). On s'attache à leurs péripéties, que l'on suit avec amusement, malgré leur banalité. Les dialogues, surtout entre Helen et James, sont très drôles. La BO, composée de tubes pop, est agréable et correspond tout à fait au film. Une fin attachante et par si mièvre que cela clôt ce film très sympathique. À voir pour passer un bon moment.





Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche