Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 16:47
Date de sortie : 19 Avril 2006
Réalisé par James McTeigue
Avec Natalie Portman, Hugo Weaving, Stephen Rea
Film américain.
Genre : Science fiction, Action, Thriller, Fantastique
Durée : 2h 10min.

Affiche américaine. Warner Bros.

Londres, au 21ème siècle. Evey Hammond ne veut rien oublier de l'homme qui lui sauva la vie et lui permit de dominer ses peurs les plus lointaines. Mais il fut un temps où elle n'aspirait qu'à l'anonymat pour échapper à une police secrète omnipotente. Comme tous ses concitoyens, trop vite soumis, elle acceptait que son pays ait perdu son âme et se soit donné en masse au tyran Sutler et à ses partisans. Une nuit, alors que deux "gardiens de l'ordre" s'apprêtaient à la violer dans une rue déserte, Evey vit surgir son libérateur. Et rien ne fut plus comme avant. Son apprentissage commença quelques semaines plus tard sous la tutelle de V. Evey ne connaîtrait jamais son nom et son passé, ne verrait jamais son visage atrocement brûlé et défiguré, mais elle deviendrait à la fois son unique disciple, sa seule amie et le seul amour d'une vie sans amour...

Le genre : no pasaran

Un blockbuster d'une intelligence surprenante. Dans un Londres de science-fiction à l'ambiance cauchemardesque, le tyran Sutler a installé sa dictature sans merci. Le film analyse la situation avec brio, montrant la soumission apeurée des citoyens, les méthodes populistes des pouvoirs en place, la manipulation et la terreur ambiantes. V for Vendetta raconte aussi la naissance d'une conscience, celle d'Evey (Natalie Portman) qui décide (mais est-celà une réelle liberté ?) d'entrer en révolte contre un totalitarisme qui l'a déjà détruite. Sa relation ambigüe avec V, chef de file de la résistance locale, est le centre du film. La nature de leurs liens est maintes fois interrogée, ce qui donne une profondeur intéressante aux personnages. Natalie Portman et Hugo Weaving (sous son masque en permanence !) sont excellents : envoûtants, authentiques, émouvants. De plus, le film évite avec malice tout manichéisme : pour V, la fin justifie les moyens. Pour Evey, âme encore innocente que le système corrompra nécessairement, tout ceci est plus difficile. Voici donc un film qui allie l'efficacité du blockbuster d'action à une intelligence scénaristique certaine, qui développe des thèmes primordiaux, tels que les nécessaires sacrifices et compromissions qu'engendre toute lutte. Doté d'un bon rythme, émaillé de répliques marquantes (Remember, remember the fifth of November) ou cocasses (le monologue en V est assez jubilatoire), V for Vendetta offre quelques moments purement jouissifs pour qui se sent quelque peu un esprit révolutionnaire. Les décors de cette Londres futuriste sont remarquablement angoissants et offrent un théâtre parfait à ce film qui plaira autant à des amateurs de cinéma engagé ou de lutte qu'à des passionnés d'action.

Natalie Portman. Warner Bros.

Natalie Portman et Hugo Weaving. Warner Bros.


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

Marie 26/05/2007 17:30

l'aies pardon

Marie 26/05/2007 17:29

"pour qui se sent quelque peu un esprit révolutionnaire"...mmm...serais tu parmi ceux la? ;-D. en tout cas contente que tu l'ai (enfin?) vu

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche