Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 10:21
1964
Réalisé par Richard Lester
Avec John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr
Film britannique.
Genre : Musical
Durée : 1h 40min.



En 1964, les Beatles prennent le train pour donner un concert. Le grand-père de l'un d'eux, qui les accompagne et dont la devise est de semer le désordre et l'anarchie partout où il passe, disparaît soudain avec son petit-fils. Commence alors une course folle pour les retrouver avant que le concert ne commence.

Le genre : humour british

Un délire total, ma foi très plaisant. En 1964, en pleine Beatlemania, l'idée de faire un film, comme ce fut le cas d'autres grandes stars du rock (Elvis Presley en tête), émergea dans les cerveaux en ébullition de nos quatre gars de Liverpool. A la recherche d'un réalisateur, les Beatles trouvèrent chez Richard Lester, américain "exilé" en Angleterre (seulement deux films au compteur à l'époque), un esprit analogue au leur, aimant l'absurde, la dérision, l'ironie. C'est cet esprit qui règne sur le film. Au ryhtme de l'excellent album A hard day's night et de quelques autres de leurs grands succès, on assiste aux tribulations du groupe dans un train puis dans la ville qui accueille leur prochain concert. L'argument est certes mince, mais, tirées d'anecdotes réelles, certaines scènes sont d'une réelle sincérité et, dans leur extrême absurdité, illustrent à merveille le train de vie que devaient avoir les Fab Four en cette époque de folie. L'autodérision est ici de mise, les Beatles ayant conscience qu'ils ne sont pas des acteurs géniaux, mais s'amusant comme des fous, ils transmettent au spectateur leur bonne humeur. On assiste à quelques scènes jubilatoires dans leur non-sens so british (George rencontre les producteurs d'une émission de télé "ring", John croise une femme qui le prend pour lui-même, les Beatles courent comme des fous dans les champs au son de Can't buy me love etc.). Un film énergique, qui présente certes un intérêt mineur pour ceux qui se fichent du phénomène Beatles, mais qui a le mérite d'être simplement drôle, rythmé et très divertissant. Oh yeah !






Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Derrière les fagots
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitors 08/08/2011 07:51

Pretty good post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed reading your blog posts. Any way I'll be subscribing to your feed and I hope you post again soon. Big thanks for the useful info.

Rocher Gérard 23/11/2006 19:22

Un super film complètement loufoque et mené à un rythme d'enfer. Bref, les Beatles tels qu'ils étaient. J'ai fait la critique de ce film sur mon blog et je suis entièrement d'accord avec ton article.
A bientôt, Gérard

Dorothy 18/11/2006 11:00

BeatlesmaniaC'est vrai qu'il faut aimer les Beatles pour apprécier ce film à sa juste valeur... Enfin pour moi, pas de problème! J'aime beaucoup l'ironie et le touche d'humour British présentent tout au long de l'histoire. Et puis les chansons... aaah, les chansons....

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche