Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 11:48
Date de sortie : 23 Octobre 1985
Réalisé par Robert Zemeckis
Avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson
Film américain.
Genre : Science fiction, Aventure, Comédie
Durée : 1h 56min.



1985. Le jeune Marty McFly mène une existence anonyme auprès de sa petite amie Jennifer, seulement troublée par sa famille en crise et un proviseur qui serait ravi de l'expulser du lycée. Ami de l'excentrique professeur Emmett Brown, il l'accompagne un soir tester sa nouvelle expérience : le voyage dans le temps via une DeLorean modifiée. La démonstration tourne mal : des trafiquants d'armes débarquent et assassinent le scientifique. Marty se réfugie dans la voiture et se retrouve transporté en 1955. Là, il empêche malgré lui la rencontre de ses parents, et doit tout faire pour les remettre ensemble, sous peine de ne pouvoir exister...

Le genre : survolté

Les aventures délirantes de Marty (Michael J.Fox tout jeunot, séduisant en garçon un peu paumé mais débrouillard) et de son ami Doc, le savant légèrement fêlé (Christopher Lloyd, mimiques et gestuelle hilarantes !). Deux personnages désopilants, donc, qui nous entrainent dans un film énergique, imaginatif, un divertissement qui a le mérite de ne jamais se prendre au sérieux : on réalise bien vite que le souci de scientificité ou de cohérence n'aura pas lieu d'être. C'est le principe de plaisir qui est ici mis en avant. Le voyage dans le temps est un thème très attirant qui est traité ici avec humour : Marty se retrouve 30ans en arrière On se balade avec lui dans des années 50 kitschissimes et jubilatoires (musique, fringues, bars enfumés, bals etc.) Malencontreusement, il rencontre ses parents et empêche leur rencontre ; sa mère tombe amoureuse de lui ! De ce sujet très "limite", Zemeckis se sort très très bien, tout comme son personnage ! Des situations cocasses, des répliques cultes et des intermèdes musicaux bien dosés se succèdent avec bonheur. L'un des grands plaisirs du visionnage de Retour vers le futur (spécialement lorsqu'on l'a vu plusieurs fois) est de repérer les multiples allusions et les similitudes entre les deux époques de l'action. Elles sont foisons ! Zemeckis (futur réalisateur du drôlissime Qui veut la peau de Roger Rabbit ?) sait donner rythme et humour à sa mise en scène. La musique de John Williams, autant que les quelques chansons de B.O. sont parfaites (sans parler de Johnny B. Goode !). On ne s'ennuie jamais dans ce divertissement cultissime qui ne cache pas son unique but : donner du plaisir au spectateur. Pari réussi. Les deux suites, peut-être un peu moins heureuses, sont sur le même ton et la même énergie : Zemeckis avait trouvé là un bon filon !






Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

Rachel 10/04/2007 15:20

Ces trois films le 1 le 2 et le 3 sont trop bien, ils sont vieux vu et revu mais trop excellents!!!

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche