Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 20:01
Date de sortie : 06 Septembre 1995
Réalisé par Clint Eastwood
Avec Meryl Streep, Clint Eastwood, Annie Corley
Film américain.
Genre : Comédie dramatique, Romance
Durée : 2h 15min.



Michael Johnson et sa soeur Caroline reviennent dans la ferme de leur enfance régler la succession de leur mère, Francesca. Ils vont découvrir tout un pan de la vie de leur mère ignoré de tous : sa brève, intense et inoubliable liaison avec un photographe de passage.

Le genre : amour impossible

Clint adapte le best-seller de l'américain Robert James Waller en conservant l'essentiel, la pureté de cette tragique histoire d'amour. On pouvait craindre la mièvrerie, la complaisance mais, comme on s'en doutait, le génie d'Eastwood a fait de Sur la route de Madison un film d'une beauté sobre et d'une émotion indéniable. Procédé fréquent chez le réalisateur; le récit est introduit avec la découverte par les enfants de Francesca (Meryl Streep) de son passé insoupçonné. On est alors plongé dans la chaleur d'un été des années 60, dans l'Iowa. Une fermière, mariée deux enfants, s'ennuie. Elle rencontre un photographe "citoyen du monde", et les quatre jours qu'ils passeront ensemble seront les plus intenses et les plus beaux de sa paisible vie. Clint filme dans des tons pastels des petits riens, des paysages brûlés par le soleil, une femme comme un enfant se cachant pour observer un homme, une main s'attardant sur une épaule, un adieu déchirant au volant d'une camionnette. C'est d'un tact et d'une sobriété exceptionnels, et c'est là que réside la capacité du film à émouvoir infiniment. Mine de rien, Sur la route de Madison offre une réflexion profonde sur les valeurs d'une société américaine puritaine : famille, adultère, liberté, couple. Une grande liberté de ton règne sur ce film qui se garde de tout jugement moral exacerbé sur le comportement de ses personnages. Une seule revendication : la tolérance, la compréhension, l'amour. Eastwood est un grand acteur et fait de son personnage un être d'une sensibilité et d'une élégance rarement vues au cinéma. Meryl Streep est pour lui une partenaire parfaite. L'un des couples les plus émouvants du cinéma. Reprenant à son compte un thème éternel, Eastwood évite avec grâce les clichés et parvient à offrir un film, tout simplement, beau.




Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans En bref
commenter cet article

commentaires

Bond123 14/10/2008 17:42

Ce film est vraiment magnifique. Clint Eastwood s'est surpassé une fois de plus et meryl Streep y est merveilleuse. Un très grand moment de cinéma.
Ps: Ton blog est vraiment bien.

Riadh 14/04/2008 23:37

...Superbe Meryl Streep!, un film super culte qui nous montre et nous dévoile les secret d'un amour impossible!..qu'elle prestation du grand Clint Eastwood...

Melissa 10/11/2007 00:00

sans aucun doute l'une des plus belles histoires d'amour que le cinéma nous aille proposer. Déchirant, magnifique et tellement intense.

Doris 15/08/2007 22:42

Pour moi, c'est un film culte!!!!
Une des plus belles histoires d'amour, mais si triste, j'aimerais tant qu'elle se termine différemment....
Je ne peux m'empêcher de verser quelques larmes à chaque rediffusion...

LINDA 06/08/2007 14:21

felicitationje voudrais remercier les acteurs de ce film
c'est un film magnifique
clint eastwood est un acteur rebelle je l'adore continuer comme sa c'est vraiment super.

Dorothy 30/04/2007 18:29

Sans doute l'un des plus beaux films de Clint Eastwood (même si je ne connais pas encore toute sa filmo, j'en ai déjà découvert pas mal de titres)!
Une histoire d'amour magnifiquement déchirante et un couple d'acteur formidable!

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche