Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 20:51

1950
Réalisé par Charles Walters
Avec Judy Garland, Gene Kelly, Eddie Bracken, Phil Silvers
Film américain.
Genre : Comédie musicale
Durée : 1h 48min.



Pour faire plaisir à sa soeur actrice, Jane Falbury, fermière en Nouvelle-Angleterre, autorise une troupe de théâtre à jouer dans sa grange. Ils l'aident en échange aux travaux de la ferme. En assistant aux répétitions, Jane tombe sous le charme du metteur en scène, Joe Ross...

Le genre : enthousiasmant

Un pur délice. Troisième film ayant pour vedettes Gene Kelly et Judy Garland (après For me and my gal et The pirate), Summer stock tient largement la comparaison avec les précédents. Le couple est toujours aussi bien assorti, tellement complice ! C'est un bonheur que de les voir ensemble. Summer stock est un film au rythme endiablé, à l'enthousiasme perceptible, à l'énergie communicative. Un pur bonheur du début à la fin. L'argument pourrait paraître médiocre, mais non, le scénario est beaucoup moins tarte qu'il en a l'air : il montre avec tendresse et humour l'éveil parallèle de Jane (Judy) à l'art de la scène et au sentiment amoureux. Une galerie de personnages pittoresques et délirants (Phil Silvers, le pote un peu allumé, mais moins lourd que dans Cover Girl, Eddie Bracken le fiancé niais, et quelques autres) nous entraînent dans cette histoire d'amour et de musique menée brillamment par Charles Walters. Et puis, des partitions et des chorégraphies intimistes et inoubliables. Dans le désordre : Judy et Gene chantent nonchalamment au son de la superbe You wonderful you; Gene et Phil Silvers s'amusent sur l'hilarante Heavenly music; Gene fait des claquettes sur l'énergique Dig for your dinner; Judy, très sexy, s'éclate sur Get happy; Judy chante un Friendly star à vous tirer des larmes etc. etc. Et, en prime, on a droit à un nouveau coup de génie de Gene, un numéro surprenant et bluffant : que peut-on faire avec un plancher qui grince et du papier journal ? Un des meilleurs numéros de sa carrière !





<-- Le final Get Happy (à noter : Judy porte ici le costume hyper sexy de Mr Monotony, un numéro coupé de Parade de printemps)



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Derrière les fagots
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitor 09/08/2011 03:18

Thanks to the blog for posting this kinds of great movies in the 50's. This one is old but I think this would click on cinemas. Old movies are great.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche