Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2006 3 19 /04 /avril /2006 16:00

Date de sortie : 08 Mars 2006
Réalisé par Bennett Miller
Avec Philip Seymour Hoffman, Catherine Keener, Clifton Collins Jr.
Film américain.
Genre : Drame, Biographie
Durée : 1h 50min.
Année de production : 2005



En novembre 1959, Truman Capote, auteur de Breakfast at Tiffany's et personnalité très en vue, apprend dans le New York Times le meurtre de quatre membres d'une famille de fermiers du Kansas. Ce genre de fait divers n'est pas rare, mais celui-ci l'intrigue. En précurseur, il pense qu'une histoire vraie peut être aussi passionnante qu'une fiction si elle est bien racontée. Il voit là l'occasion de vérifier sa théorie et persuade le magazine The New Yorker de l'envoyer au Kansas. Il part avec une amie d'enfance, Harper Lee. A son arrivée, son apparence et ses manières provoquent d'abord l'hostilité de ces gens modestes qui se considèrent encore comme une part du Vieil Ouest, mais il gagne rapidement leur confiance, et notamment celle d'Alvin Dewey, l'agent du Bureau d'Investigation qui dirige l'enquête...

Le genre : les affres de la création

Une histoire proprement étonnante, à laquelle on se prend très vite grâce notamment à l'identification au personnage principal. La raison de ceci est clairement l'interprétation excellente, et j’irai même jusqu’à dire fabuleuse, que fait Philip Seymour Hoffman de ce personnage d'homosexuel original et mégalo qu’est Truman Capote. L'acteur mérite cent fois son Oscar. Capote est un homme qui apparaît tout à fait fascinant, même si on ne le connaît que de nom ou de réputation. Les manières très affectées et la voix haut perchée (on finit par s'y habituer...) d'Hoffman me semblent très réalistes et donnent au personnage une dimension, disons, d'homme à part. Tout le monde est fasciné par lui, dans le film et dans la salle. L'histoire est quant à elle tout bonnement passionnante. L'originalité du film est qu'il n'a pas choisi un récit linéaire et prétendument exhaustif de la vie de Capote, comme c'est fréquent dans les biographies, mais au contraire il raconte un moment précis et crucial de la vie de son personnage. L'intrigue nous plonge dans l'univers de l'écrivain qui, tout en gardant en tête l'objectif final de l'écriture de son roman De sang froid, se prend d'amitié, presque de passion, pour l'un des criminels, Perry Smith (excellent Clifton Collins Jr.). Avec lui, nous cherchons à comprendre les raisons d'un meurtre aussi cruel et gratuit. Avec lui, nous arrivons même à ressentir de la sympathie pour cet homme qui apparaît comme doux et fragile. Truman s'identifie à Perry : la même enfance difficile, sans mère à la maison. Un très belle phrase résume pour moi l'idée fondatrice du film : Truman dit à son amie Nelle (à quelque chose près) « C'est comme si Perry et moi avions vécu dans la même maison. Je suis sorti par la porte de devant, et lui par la porte de derrière ». C'est ce que je retiens de ce Truman Capote : nous sommes tous hommes, grand écrivain mégalo, ou triste criminel au passé difficile, et l'on s'en sort comme on peut, presque uniquement par hasard. Truman, les années passant, en vient à espérer que les deux meurtriers soient enfin exécutés pour qu'il puisse finir son livre. Qui est le plus cruel à ce moment là ? C'est cette réflexion-là qu'a retenu le film en se concentrant sur les recherches de Truman pour son livre, mais tout est si bien vu qu'on aimerait que d'autres aspects de sa vie soient explorés (ses relations avec ses amis, son amant etc.). Voilà, pour moi un film magistral, servi par d'excellents comédiens, très poignant sans jamais sombrer dans le pathos. C'est sobre et très émouvant à la fois, tout en nuance et ne tentant jamais d'asséner son message. On se fait sa propre réflexion. C'est aussi ça, le cinéma.

Philip Seymour Hoffman et Catherine Keener. Gaumont Columbia Tristar Films

Clifton Collins Jr. et Mark Pellegrino. Gaumont Columbia Tristar Films



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Nouveautés
commenter cet article

commentaires

olivier 18/10/2006 15:51

mon avisma crititque de ce film est sur mon blogue.
viens donc le visiter. mau27mo.blogs.allocine.fr

angela 06/05/2006 12:42

je trouve que c'est un filù assez simpa!!

Vickie 02/05/2006 17:28

Je te conseille de lire le livre "De sang Froid", qui est lui aussi extrêmement prenant. J'ai d'ailleurs trouvé que le film réussisait avec brio à ne pas trahir le livre... ce qui est plutôt rare!

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche