Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 15:56
Dépourvue de connexion internet pendant une semaine (misère), je n'ai pu vous livrer en direct  mes commentaires sur le festival.
Voici donc une compilation des tweets que j'aurais pu écrire à Cannes (j'ai parfois un peu triché sur la longueur), mélange de racontage de vie et de commentaires avisés sur les 15 films que j'y ai vus. Des critiques en plus de 140 signes sont bien évidemment prévues dans les jours qui viennent.



15/05

14h : Pose le pied sur la terre cannoise.
15h : Dans la file pour un film allemand à Un certain regard (pifomètre).
18h30 : The city below, drame adultère en milieu financier - habile et beau mais tellement froid ! On ne s'attache pas aux personnages, d'où un certain ennui.
19h : Regarde la montée des marches du Woody Allen. On n'y voit rien mais c'est rigolo.
22h45 : Retour à l'auberge à Nice. Ça commence pour de vrai demain.

16/05
13h : Un poison violent (Quinzaine), très beau film tendre, sensible, drôle, sur l'adolescence et ses émois.
14h30 : En train de mendier une invitation pour La princesse de Montpensier. Keep hoping !
14h45 : Je foule le tapis rouge (aka on m'a refilé une invit !).
17h45 : La princesse de Montpensier : agréable et maîtrisé, mais pas assez incarné ; à aucun moment on ne ressent la moindre passion, qui est pourtant le sujet du film.
20h30 : Entrées sans problème (avoir l'air na-tu-rel), on se tape l'incruste dans les toilettes du Carlton.
21h50 : Dans la montée des marches (la vraie) d'Un homme qui crie, le film africain de la compét.
23h50 : Dans Un homme qui crie, l'homme ne crie pas du tout. Portrait d'un père et d'un pays en guerre civile, beau mais assez convenu et prévisible.
00h15 : Chopé in extremis le dernier train pour Nice. Journée de folie, et ce n'est que la deuxième ! Demain Godard ?


La tapis rouge vu d'en haut

17/05
11h45 : Je viens de récupérer une place pour le Kitano ! Ce festival est génialissime.
14h : Avec Outrage, Kitano revient au film de yakuzas. Franchement décevant, ultra répétitif et ennuyeux malgré quelques morceaux de bravoure.
15h30 : En train de prendre un coup de soleil pour l'amour de Godard.
16h40 : Loupé ! Une heure et demie de queue pour rien.
18h : Ce festival rend cyclothymique. Satisfaction, déception, stress, surprise, angoisse, joie, fatigue, enthousiasme, exaspération...
23h50 : Carancho de Pablo Trapero (Un certain regard) est un film passionnant, et Martina Guzman et Ricardo Darin de très grands acteurs.

18/05
13h10 : Life, above all, mélo sud-africain (UCR). Un film de femmes bouleversant, une fable sur la dignité avec une jeune actrice épatante.
15h50 : Des hommes et des dieux est sublime. Un film sur la parole, le doute, la résistance, la foi. Le plus beau du festival pour le moment.
16h25 : Bol incroyable, j'ai chopé une invit pour le Stephen Frears (Tamara Drewe). J'entre à l'instant.
18h40 : Ah ben putain enfin un film drôle (Tamara Drewe, donc) ! Pas complètement réussi (un poil trop long) mais agréable et très bien joué.
18h45 : Je n'ai pas encore mangé... mon repas de midi.
22h15 : Je rentre tôt pour tenter de faire une nuit complète. Demain petite journée.


Faire la manche, lot quotidien

19/05
13h05 : Que dire sur Le quattro volté (Quinzaine) ? Il ne se passe rien, pas un mot n'est prononcé, le protagoniste est une chèvre, mais c'est beau, c'est fort, c'est drôle.
16h : Je viens de voir Louis Garrel. Ce genre de choses permet de passer le temps.
17h : Finalement, la flemme de faire la manche pour Poetry, je vais voir la rediff de Biutiful à la Licorne.
18h30 : Ya trop de monde, on entrera jamais. Big fail today !
22h10 : On regarde du coin de l'œil Women are heroes au cinéma de la plage (doc sur les femmes en temps de guerre).

20/05
12h30 : Dès que quelqu'un s'avance en portant la main à sa poche, j'ai l'impression que c'est pour me refiler une invit. Vive le conditionnement.
13h : La nostra vita est touchant, mais je vois très mal ce qu'il viendrait faire au Palmarès. Compét ultra moyenne pour l'instant !
13h10 : Je viens de croiser Tim Burton et j'ai une place pour Fair game. La vie est belle.
15h30 : Fair game est un peu le jumeau de Green zone. Sujet passionnant, engagé, "histoire vraie". Mais terriblement convenu sur la forme. Aller à Cannes pour voir ça...
18h25 : Encore l'Irak ! Malgré ce sujet fort, Route Irish de Ken Loach est terne, trop long et un poil démonstratif. Vraiment décevant.
22h20 : J'ai perdu mon billet de train, donc stress, donc je loupe le Lodge Kerrigan. Grrr.


Louis Garrel, des flics et une fille déguisée en crocodile

21/05
11h40 : La polémique autour du Bouchareb inquiète les services d'ordre : on nous fouille à l'entrée du Weerasethakul.
13h55 : Sur le plan mise en scène, Uncle Boonmee met la raclée à tous ses concurrents. J'ai pas tout compris mais qu'est-ce que c'est beau ! Très proche de Tropical malady.
14h35 : On nous fouille encore une fois... à l'entrée de Hors la loi, ce qui est plus logique.
17h30 : Quelle polémique à la con ! Hors la loi n'est pas anti-français, il est juste lourd, mal joué et pas très bon. Ce qui est plus grave, finalement.
19h15 : Dans le train pour Bordeaux. Bilan de la compét mitigé, mais expérience géniale et quelques excellents films vus.
23h45 : Ya rien de plus dégueu que les toilettes d'un train... Bon, parmi ce que j'ai vu de la compétition, seuls Beauvois et Weerasethakul méritent un prix.
04h35 : Pose le pied sur la terre bordelaise. Critiques cannoises à venir sur GTTM ! (mais après dormir).


On remballe le tapis rouge...


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Evénements
commenter cet article

commentaires

whiplash solicitors 10/08/2011 05:15

It is very rare these days to find blogs that provide information someone is looking for. I am glad to see that your blog share valued information that can help to many readers. Thanks and keep writing.

Marchloé 15/07/2010 16:44

En manque de twitter ? En ce moment c'est un tout autre problème puisqu'il avait de grave problème à suivre avec l'afflux de la coupe du monde...

Chippily 27/05/2010 14:35

Article très intéressant !
Quelle chance tu as eu d'aller à Cannes (et en plus, d'avoir du beau temps) !!!

Ashtray-girl 24/05/2010 13:07

Très chouette ce Twitt en différé! La semaine a dû être éprouvante! Tu as croisé Tim Burton? Je suis méga jalouse, là!

Sinon, il semblerait que tu aies des dons de divinatrices, les deux films t'ayant le plus marqué ayant été récompensés... Splendide! ;-)

Anna 24/05/2010 12:03

Lol! Non franchement pour le Kitano j'ai pas compris. Ya quelques moments assez cocasses, burlesques dans l'horreur, mais le reste du temps c'est d'un ennui... C'est mortellement répétitif, on a compris où il voulait en venir (escalade de la violence, absurdité de cette hiérarchie qu'on renverse en deux coups de flingue) au bout d'un quart d'heure... Il s'est fait plaisir là le Takeshi mais alors le spectateur pas vraiment. Quelle déception!

Carcharoth 24/05/2010 11:47

Bien vu Nos', comme toujours. Kitano n'emballe que les plus grand critiques du cinéma asiatique je crois (mouahhaah, ceux qui n'écrivent plus je veux dire mouarf), il mérite mieux que la palme le Takeshi ! Et à quand Takashi Miike sur le tapis, qu'il foute un peu le bordel ! t'en a pas profiter pour lapider Garrel ? Quel dommage, il aurait pu renouveler sa palette de jeu pour Honoré !

Anna 24/05/2010 11:45

Je n'ai pas vu le Dolan, malheureusement, mais tout le monde me dit qu'il était splendide! L'un de mes grands regrets, avec le Kerrigan et quelques films de la sélection.
Mais j'ai vu à la Quinzaine le très beau Le quattro volté de Michelangelo Frammartino et le sensible Un poison violent de Katell Quillévéré. À Un Certain Regard, le sud-africain Life, above all et l'argentin Carancho sont assez remarquables.

Et pour MG, oui je suis satisfaite! Burton est génial d'avoir fait un palmarès aussi beau avec une compét aussi nulle. C'est pas méga chiant du tout, c'est envoûtant, sensoriel, et splendidement mise en scène. "I would like to thank all the spirits and all the ghosts" il a dit Apichatpong, c'est pas beau ça?

mymp 24/05/2010 10:28

Au moins tu as pu voir la Palme et le Beauvois, quelle chance... As-tu été beaucoup traînée tes coups de soleil du côté des sélections parallèles ? Si oui, à part le Kerrigan raté, y as-tu découvert des choses intéressantes (comme le nouveau Xavier Dolan) ?

MG 23/05/2010 19:59

L'imprononcable a gagné ! Satisfaite ?! :p (ça sent la palme d'or méga chiante...)

Chris 23/05/2010 14:10

Fantastique expérience, ça donne envie ! Je ne pensais pas qu'on puisse trouver des invits pour la compétition officielle aussi "facilement" que ça. Il faut que je réfléchisse à ça pour une autre année. Et quel marathon...

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche