Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 14:43

Date de sortie : 12 Juillet 2006
Réalisé par Paul Greengrass
Avec Lewis Alsamari, Khalid Abdalla, Omar Berdouni
Film américain.
Genre : Drame
Durée : 1h 45min.

Affiche américaine. Universal Pictures

11 septembre 2001. 4 avions sont détournés par des terroristes dans le but d'être crashés à New York et à Washington. 3 atteindrons leur cible, pas le vol 93. En temps réel, les 90 minutes qui se sont écoulées entre le moment où l'appareil a été détourné et celui où il s'est écrasé après que ses passagers, mis au courant par téléphone portable des attaques contre le World Trade Center à New York, eurent décidé de se sacrifier pour éviter que l'appareil atteigne Washington.

Le genre : c'était difficile...

Ce film ultra attendu, le premier sur la tragédie du 11 septembre 2001, ne remplit qu'à moitié son ojectif selon moi. Reconstitution : oui. Hommage : c'est moins sûr. Paul Greengrass (La Mort dans la peau, Bloody Sunday) tente ici une de recréer ce jour qui changea l'histoire, au plus près de la réalité, dans un style quasi-documentaire. Il s'est donc énormément renseigné (familles des victimes, enregistrement des appels téléphoniques etc.) et cela donne à son Vol 93 un ton réaliste très appréciable. Le temps réel et la mise en scène nerveuse créent une impression d'angoisse, ce qui est d'autant plus intéressant que l'on connaît l'issue de l'événement. Le réalisateur a choisi de filmé de façon neutre, ce qui est à la fois le point fort et le point faible du film. Point fort parce que l'on évite le manichéisme : pas de méchants terroristes, mais des hommes apeurés croyant faire le bien et servir leur foi ; pas de héros de l'anti-terrorsime, simplement des gens tentant de sauver leur vie. Pas de pathos ni de grandiloquence, donc, mais justement l'émotion n'est jamais vraiment présente, et le spectateur reste trop souvent en dehors de l'action. Les personnages en deviennent sans relief, pas assez creusés pour être intéressants. Anonymes ils resteront. Le film est tout de même bien mené, j'ai particulièrement apprécié le début du film qui nous montre les différents centres de contrôle aérien américain découvrant peu à peu le détournement des avions. Cette partie est intrigante et originale car elle montre le fonctionnement de ce genre de centre mais aussi parce que la montée de l'angoisse et de la panique est très bien retranscrite. Vol 93 est un film intéressant par sa démarche, son sujet (encore assez tabou) mais la mémoire des victimes du 11 septembre mérite un film plus puissamment humain.

Mars Distribution

Mars Distribution



Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Nouveautés
commenter cet article

commentaires

Carcharoth 12/03/2007 00:19

...Je ne sais pas pourquoi (enfin si...) mais je n'ai pas aimé ce film: je ne l'ai pas trouvé neutre, je ne l'ai pas trouvé engagé comme bloody sunday: pauvres islamistes aveuglés par leur foi, et braves américains sauvant leur vie et celle des autres. Moué. Cette plongé au coeur du quotidien de ses pauvres passager ne m'interessait pas, ce que je voulais c'était une analyse, une vision, un film quoi, pas un reality show.
Jour qui a changé le monde.... débat bien trop long pour que nous puissions l'avoir ici, mais dans un certain sens, cela reste a prouver, et on ne saura jamais vraiment (ou la il est tards, je m'embrouille !)

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche