Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 13:26
Date de sortie : 06 Septembre 2006
Réalisé par Philippe Lioret
Avec Mélanie Laurent, Kad Merad, Julien Boisselier
Film français.
Genre : Drame

Mars Distribution

Comme elle rentre de vacances, Lili, 19 ans, apprend par ses parents que Loïc, son frère jumeau, suite à une violente dispute avec son père, a quitté la maison. Loïc ne lui donnant pas de nouvelles, Lili finit par se persuader qu'il lui est arrivé quelque chose et part à sa recherche. Ce qu'elle va découvrir dépasse l'entendement.

Le genre : mélancolique

Il y a des films comme ça, auxquels on a envie de croire, et qui font tout pour que ça soit le cas. Je vais bien ne t'en fais pas en fait partie, dont chaque scène respire la vérité et la sincérité.  Bien entendu rien ici de très exaltant formellement parlant, mais une œuvre tout de même modeste et touchante. Le joli sujet (la disparition d'un jeune homme et ses conséquences sur les relations de sa sœur jumelle et de ses parents) est traité avec tact, sans niaiserie ni bons sentiments. Le visage et le regard à la fois forts et fragiles, durs et doux de l'excellente Mélanie Laurent (révélation du film) révèle toute la complexité des relations au sein d'une famille, banale aux premiers abords. La crédibilité de ce drame familial est en grande partie due à l'interprétation sans fausse note : Isabelle Renauld et Kad Merad (bluffant !) font d'excellents parents qui ne savent pas quoi faire pour préserver leur fille de la souffrance ; et Julien Boisselier est très attendrissant en amoureux patient et attentionné (il a certes son éternel côté niais, mais qu'on oublie vite). Le personnage de Loïc, bien qu'éternellement absent, semble donner son âme, son moteur au film. Tout tourne autour de lui (on peut penser à sa jolie chanson, Lili, qui revient comme un leitmotiv tout au long du film). Mais ce n'est que lorsque Lili parviendra à "faire son deuil" (ce que l'on ne voit pas, mais qu'on ne peut s'empêcher d'imaginer par la suite) qu'elle pourra à nouveau vivre. Le dénouement assez inattendu semble être la seule issue possible, au bout de laquelle la vie peut reprendre le dessus. Une dernière note presque optimiste, pour ce film sensible et intelligent.

Kad Merad, Mélanie Laurent et Isabelle Renauld. Mars Distribution

Aïssa Maïga, Julien Boisselier et Mélanie Laurent. Mars Distribution


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Nouveautés
commenter cet article

commentaires

pL 27/09/2006 16:17

Film magnifique. Mélanie Laurent est excellente et on n'a jamais vu Kad aussi juste. C'est incontestable sa meilleure performance au jour d'aujourd'hui.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche