Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 12:50
Date de sortie : 12 Novembre 2008
Réalisé par Jean-Patrick Benes, Allan Mauduit
Avec Marilou Berry, Frédérique Bel, Pierre-François Martin-Laval
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 1h 33min.



Mélanie est une fille trop gentille. Sa mère, son patron, ses copines, sa voisine et même le chien de sa voisine le savent... et en profitent. Un jour, suite à une ultime humiliation, Mélanie décide de changer. Désormais elle va se venger de tout ceux qui lui ont pourri la vie. Sauf que la méchanceté, ça ne s'apprend pas en deux jours, surtout quand on a été une gentille fille toute sa vie...

Le genre : anti Amélie Poulain

Oui, certes, en temps normal, je n’aurais jamais eu l’idée de parler de ce film ici, mais je l’ai vu lors de ma première avant-première alors je vais tout de même marquer le coup. Avant tout, Vilaine est un film très amusant, et c’est déjà ça. Les deux réalisateurs, dont c’est le premier film, ont réussi la plupart du temps à ne pas trop reculer devant l’humour qu’implique leur sujet : l’histoire d’une fille moche et trop gentille qui décide de se venger contre le monde qui la maltraite. Les comédiens sont en forme, et Marilou Berry est très attachante. Autour d’elle on retrouve Pef, assez savoureux en gros beauf, Thomas NGijol mignon comme tout, Frédérique Bel salope à souhait… De l’aveu même de l’équipe du film, Vilaine se veut un anti Amélie Poulain et est bourré de clin d’œil au film de Jeunet : la voix off décrivant l’héroïne, le monde un peu suranné dans lequel elle vit (mais le film a été tourné à Ribérac en Dordogne et non à Paris), la galerie de personnages secondaires un peu délirants, et ainsi de suite jusqu’au nom de l’héroïne : Mélanie Lupin. Si cela fonctionne plutôt bien comme référence, en revanche le renversement thématique n’est qu’à moitié réussi. En effet Mélanie ne devient pas vraiment méchante, et si elle se venge des trois salopes qui lui pourrissent la vie c’est aussi pour sauver les petits vieux d’une maison de retraite. La seule vraie méchanceté gratuite du film est aussi la plus drôle : Mélanie parvient à faire s’inscrire à des jeux télévisés une fille très bête qui se ridiculise (moment très drôle à l’émission Des chiffres et des lettres, notamment). Mais sinon, point de réelle violence dans le retournement, le film est simplement l’histoire d’une fille qui a décidé de ne plus se laisser faire. Tout cela reste quand même très très gentil. Cependant, Vilaine n’est pas exempt d’un propos de l’ordre de la critique sociale même s’il est traité de façon extrêmement légère : la politique de l’immigration (un personnage de sans papier africain), le droit du travail et le « travailler plus pour gagner plus » (Pef est un patron peu scrupuleux), et un discours général sur la violence de la société du paraître. La question que j’ai posé à ce sujet aux réalisateurs n’a pas reçu de réponse vraiment satisfaisante mais disons que oui, ils confirment : ils souhaitaient faire quelques allusions à l’état de la société française ! Bref… Il n’y a pas grand-chose de plus à dire sur ce film drôle et léger qui fait passer un excellent moment.

Thomas Ngijol et Marilou Berry. SND

Marilou Berry. SND


Partager cet article

Repost 0
Published by lucyinthesky4 - dans Nouveautés
commenter cet article

commentaires

Ashtray-girl7 21/10/2008 22:28

Ah moi je VEUX voir ça! Un anti Amélie Poulain: le rêve!^^

Snifff 19/10/2008 18:08

J'ai hâte de voir ça. D'après la bande-annonce, PEF a l'air spécialement hilarant.

  • : Goin' to the movies
  • Goin' to the movies
  • : Blog de critiques cinéma d'Anna M. «Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)
  • Contact

GOIN' TO THE MOVIES

Blog de critiques cinéma d'Anna M.

«Le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même.» (George Cukor)

Recherche